Programme décembre 2015

  

 

Casino
Vence

La Coupole
La Gaude
 

FATIMA de Philippe Faucon 2015 - France – 1h19
CANNES 2015 : Quinzaine des Réalisateurs
Critiques : 1 2 3 4

dimanche 6 à 19h

et

mardi 8 à
18h30

-o-o-

Fatima vit seule avec ses deux filles : Souad, 15 ans, adolescente en révolte, et Nesrine, 18 ans, qui commence des études de médecine. Fatima maîtrise mal le français et le vit comme une frustration dans ses rapports quotidiens avec ses filles. Afin de leur offrir le meilleur avenir possible, Fatima travaille comme femme de ménage avec des horaires décalés. Un jour, elle chute dans un escalier. En arrêt de travail, Fatima se met à écrire en arabe ce qu'il ne lui a pas été possible de dire jusque-là en français à ses filles...

« Un film si délicat qu'il est difficile d'en parler sans l'abîmer.» Thomas Sotinel – Le Monde
« Le scénario avance avec précision et une infinie douceur. » Thomas Baurez – Studio Cinélive

 

 

 

LES ANARCHISTES de Elie Wajeman - 2015 - France – 1h41
CANNES 2015 : Semaine de la Critique
Critiques : 1

-o-o-

lundi 7
17h30 et 21h

Paris 1899. Le brigadier Jean Albertini, pauvre et orphelin, est choisi pour infiltrer un groupe d'anarchistes. Pour lui, c'est l'occasion de monter en grade. Mais, obligé de composer sans relâche, Jean est de plus en plus divisé. D'un côté, il livre les rapports de police à Gaspard, son supérieur, de l'autre, il développe pour le groupe des sentiments de plus en plus profonds...

« On ressort de ce film, non pas avec l'envie d'aller foutre le feu à la banque du coin (encore que...), mais plutôt avec celle d'aimer passionnément quelqu'un. A la vie, à la mort ! »
Jacques Morice – Télérama

 

 

 

THE LOBSTER - de Yorgos Lanthimos - 2015 - Grèce, Royaume-Uni, Pays-Bas, Irlande - 1h58 - VOSTF (anglais)
Cannes 2015 - Sélection Offricielle
Prix du Jury - Queer Palme, Mention Spéciale
Critiques : 1 2 3 4 5

 

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

dimanche 13 à 19h

et

mardi 15 à
18h30

-o-o-

Dans un futur proche... Toute personne célibataire est arrêtée, transférée à l'Hôtel et a 45 jours pour trouver l'âme sœur. Passé ce délai, elle sera transformée en l'animal de son choix. Pour échapper à ce destin, un homme s'enfuit et rejoint dans les bois un groupe de résistants : les Solitaires...

« Au cinéma, l'étrangeté nécessite un minimum de talent et d'inventivité, deux qualités que Lanthimos (...) possède visiblement.» Jean-Baptiste Thoret – Charlie-Hebdo
« Malgré son caractère complètement loufoque et original, cette fable trouvera une résonance en chaque spectateur... » Florence Ben Sadoun – Elle

   

 

LES COWBOYS - de Thomas Bidegain - 2015 - France - 1h45
Deauville 2015 - Prix Michel d'Ornano
Critiques : 1 2

-o-o-

lundi 14
17h30 et 21h

Une grande prairie, un rassemblement country western quelque part dans l'est de la France. Alain est l'un des piliers de cette communauté. Il danse avec Kelly, sa fille de 16 ans sous l'œil attendri de sa femme et de leur jeune fils Kid. Mais ce jour-là Kelly disparaît. La vie de la famille s'effondre. Alain n'aura alors de cesse que de chercher sa fille, au prix de l'amour des siens et de tout ce qu'il possédait...

« Un drame d'une ampleur et d'une ambition rares» Sylvestre Picard – Première
« Ecrit avec passion et interprété avec fougue, ce sujet explosif (...) résonne déjà comme un coup de tonnerre dans le ciel cannois. » Christine Haas – Paris-Match

 

 

 

ASPHALTE - de Samuel Benchetrit - 2015 - France - 1h40
Cannes 2015 : Séances Spéciales
Critiques : 1 2 3 4

 

dimanche 20 à 19h

et

mardi 22 à
18h30

-o-o-

Un immeuble dans une cité. Un ascenseur en panne. Trois rencontres. Six personnages. Sternkowtiz quittera-t-il son fauteuil pour trouver l'amour d'une infirmière de nuit ? Charly, l'ado délaissé, réussira-t-il à faire décrocher un rôle à Jeanne Meyer, actrice des années 80 ? Et qu'arrivera-t-il à John McKenzie, astronaute tombé du ciel et recueilli par Madame Hamida ?

« ... Samuel Benchetrit fait merveille avec ce récit décalé et minimaliste. » Corinne Renou-Nativel – La Croix
« ... synthèse étonnante entre farce policière à la française et comédie italienne.» Jacques Mandelbaum – Le Monde

   

Pas de programmation Culture & Cinéma

- à La Gaude : les lundis 21, 28 décembre et 4 janvier

- à Vence : les dimanche 27 et mardi 29 décembre et les dimanche 3 et mardi 5 janvier

 

 

NOËL - SEANCES JEUNE PUBLIC

   
 

PHANTOM BOY - de Alain Gagnol, Jean-Loup Félicioli - 2015 - France - 1h24
Critiques : 1 2 3 4

 

A partir de 6 ans

mardi 22 à
14h30

-o-o-

Leo, 11 ans, possède un pouvoir extraordinaire. Avec Alex, un policier, il se lance à la poursuite d'un vilain gangster qui veut s'emparer de New York à l'aide d'un virus informatique. À eux deux, ils ont 24 heures pour sauver la ville...

« Un film d'animation aussi palpitant que sensible.» Noémie Luciani – Le Monde

   
 

ADAMA - de Simon Rouby - 2015 - France - 1h22
Critiques : 1 2 

 

A partir de 9 ans

mardi 29 à
14h30

-o-o-

Adama, 12 ans, vit dans un village isolé d'Afrique de l'Ouest. Une nuit, Samba, son frère aîné, disparaît. Adama, bravant l'interdit des anciens, décide de partir à sa recherche...

« Une animation magnifique pour un récit en écho à l'actualité.» Ghislaine Tabareau – Les Fiches du Cinéma

   

icone-pdf

Programme novembre 2015

  

 

Casino
Vence

La Coupole
La Gaude
 

LES NUITS BLANCHES DU FACTEUR (БЕЛЫЕ НОЧИ ПОЧТАЛЬОНА АЛЕКСЕЯ ТРЯПИЦЫНА) - de Andreï Konchalovsky - 2015 - Russie - 1h41 - VOSTF (russe)
Mostra de Venise 2014 - Lion d'Argent
Critiques : 1 2 3

dimanche 1er à 19h

et

mardi 3 à
18h30

-o-o-

Coupés du monde, les habitants des villages autour du lac Kenozero ont un mode de vie proche de celui de leurs ancêtres. Le facteur Aleksey Tryaptisyn et son bateau sont leur seul lien avec le monde extérieur et la civilisation. Mais quand il se fait voler son moteur et que la femme qu'il aime part pour la ville, le facteur décide de tenter une nouvelle aventure et de changer de vie...

« Ce film pareil à nul autre nous révèle avec une grande justesse les hauts et les bas de la vie sur la terre russe. Foudroyant ! »
Anne Dastakian - Marianne

 

 

 

L'HOMME IRRATIONNEL (IRRATIONAL MAN) - de Woody Allen - 2015 - Etats-Unis - 1h50 - VOSTF (anglais
Cannes 2015 - Sélection Officielle (Hors Compétition)
Critiques : 1 2 3 4

-o-o-

lundi 2
17h30 et 21h

Professeur de philosophie, Abe, dévasté sur le plan affectif, a perdu toute joie de vivre. Peu après son arrivée dans l'université d'une petite ville, il entame deux liaisons. D'abord, avec Rita, collègue en manque de compagnie qui cherche à oublier son mariage désastreux, puis avec Jill, sa meilleure étudiante. Après avoir pris une décision cruciale, Abe est de nouveau à même de jouir pleinement de la vie. Mais ce choix déclenche une série d'événements qui les marqueront, à tout jamais...

« L'HOMME IRRATIONNEL a la bonne idée de prendre à mi-parcours un virage inattendu, lâchant la comédie de mœurs plaisante pour une fable noire d'une vertigineuse intensité. »
Emily Barnett - Les Inrockuptibles

 

 

 

NI LE CIEL NI LA TERRE - de Clément Cogitore - 2015 - France, Belgique - 1h40
Cannes 2015 - Semaine Internationale de la Critique - Prix Fondation GAN
Critiques : 1 2 3 4

dimanche 8 à 19h

et

mardi 10 à
18h30

-o-o-

Afghanistan 2014. A l'approche du retrait des troupes, le capitaine Bonassieu et sa section sont affectés à une mission de contrôle et de surveillance dans une vallée reculée du Wakhan, frontalière du Pakistan. Malgré la détermination de Bonassieu et de ses hommes, le contrôle de ce secteur supposé calme va progressivement leur échapper. Une nuit, des soldats se mettent à disparaître mystérieusement dans la vallée...

« On pourrait croire à un suspense à la Agatha Christie : Dix Petits Nègres en Afghanistan. On en est loin. Ce premier long métrage étonnant est bien un ¬polar »
Pierre Murat – Télérama

   

 

CHRONIC - de Michel Franco - 2015 - Mexique, France - 1h33 - VOSTF (anglais)
Cannes 2015 - Sélection Officielle - Prix du Scénario
Critiques : 1 2 3 4

 

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

-o-o-

lundi 9
17h30 et 21h

Aide-soignant, David travaille auprès de personnes en phase terminale. Méticuleux, efficace et passionné par son métier, il noue des relations qui vont bien au-delà du cadre médical et instaure une véritable intimité avec ses patients. Mais dans sa vie privée, David est inefficace, maladroit et réservé. Il a besoin de ses patients tout autant qu'ils ont besoin de lui...

« C'est un film très fort, violent, bouleversant. Jusque dans sa terrible fin. »
J.B. Morain - Les Inrockuptibles

 

 

21e Rencontres Culture & Cinéma
 
==> programme détaillé 

16 au 22 novembre

 
 

CHICO ET RITA - de Fernando Trueba, Javier Mariscal - 2010 - Espagne, Etats-Unis - 1h34 - VOSTF (anglais, espagnol)
ANNECY 2011 : Prix FNAC pour un long métrage
GOYA 2011 : Meilleur film d'animation
OSCAR 2012 : Meilleur film d'animation
Critiques : 1 2 3

 

21e Rencontres Culture & Cinéma et 19e Rencontres JAZZ SOUS LES BIGARADIERS, en partenariat avec la Compagnie SO-WHAT et avec le TINA SCOTT QUARTET à la séance de 21h00 

-o-o-

lundi 16
17h30 et 21h

Véritable fresque musicale et romantique, embrassant cinquante ans d'histoire, ce film est un vrai bonheur pour ceux qui aiment l'amour, Cuba et le jazz... De La Havane à Las Vegas, New-York et Paris, les amours contrariées de deux musiciens cubains. Hommage à Bebo Valdès, Rita Martinez et bien d'autres...

« Par son sujet et son scénario, "Chico & Rita" est un dessin animé pour les grandes personnes et pourtant on ressent en le voyant un émerveillement enfantin. »
Thomas Sotinel - Le Monde

   

Pas de programmation Culture & Cinéma
- à Vence : le dimanche 15 novembre et les mardis 17 et 24 novembre

 

 

 

MADAME BOVARY - de Sophie Barthes - 2015 - Royaume-Uni - 1h58 - VOSTF (russe)
DEAUVILLE 2015 : Sélection Officielle
Critiques : 1 2

-o-o-

lundi 23
17h30 et 21h

Emma Rouault, fraîchement sortie du couvent, épouse Charles Bovary, un médecin de campagne. Sa vie monochrome est bien loin des fastes et de la passion auxquels elle aspire. Ses rencontres avec M. Lheureux, le Marquis d'Andervilliers, et Léon, jeune clerc de notaire, vont rompre la monotonie de son existence...

« Il y a déjà eu, bien sûr, le film de Claude Chabrol avec Isabelle Huppert. L'an dernier, c'était au tour d'Anne Fontaine de s'inspirer du roman de Flaubert avec son pétillant Gemma Bovary. Cette fois, Sophie Barthes revient à la source pour nous proposer une adaptation beaucoup plus sage et littéraire de Madame Bovary.»
Jean Siag – La Presse.CA

   
 

NOTRE PETITE SOEUR (UMIMACHI DIARY) - de Hirokazu Kore-Eda - 2015 - Japon - 2h08 - VOSTF (japonais)
Cannes 2015 - Sélection Officielle
Critiques : 1 2 3 4

dimanche 29 novembre à 19h

et

mardi 1er décembre à
18h30

-o-o-

Trois sœurs, Sachi, Yoshino et Chika, vivent ensemble à Kamakura. Par devoir, elles se rendent à l'enterrement de leur père, qui les avait abandonnées une quinzaine d'années auparavant. Elles font alors la connaissance de leur demi-sœur, Suzu, âgée de 14 ans. D'un commun accord, les jeunes femmes décident d'accueillir l'orpheline dans la grande maison familiale...

« La touche Kore-Eda est bien là : la famille, l'absence, le deuil, portés par un style délicat et intimiste. »
Louis Guichard - Télérama

   
 

LE FILS DE SAUL (SAUL FIA) - de László Nemes - 2015 - Hongrie - 1h47 - VOSTF (hongrois)
Cannes 2015 - Sélection Officielle - Grand Prix - Prix FIPRESCI - Prix François Chalais
Critiques : 1 2 3 4 5

PREMIER LONG METRAGE

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

 

lundi 30
17h30 et 21h

Octobre 1944, Auschwitz-Birkenau. Saul Ausländer est membre du Sonderkommando, ce groupe de prisonniers juifs isolé du reste du camp et forcé d'assister les nazis dans leur plan d'extermination. Il travaille dans l'un des crématoriums quand il découvre le cadavre d'un garçon dans les traits duquel il reconnaît son fils...

« Une œuvre qui sidère autant par son propos – le quotidien d'un déporté chargé d'accompagner les siens jusqu'aux chambres à gaz – que par sa mise en scène saisissante, sans artifice ni complaisance. »
Jérôme Vermelin - Metronews

   

PROCHAINEMENT A LA GAUDE - DECEMBRE

   
  LES ANARCHISTES de Elie Wajeman
France – Drame, Historique, Thriller –1h41
CANNES 2015 : Semaine de la Critique
Critiques : 1
-o-o- lundi 7 décembre 17h30 et 21h
Paris 1899. Le brigadier Jean Albertini, pauvre et orphelin, est choisi pour infiltrer un groupe d'anarchistes. Pour lui, c'est l'occasion de monter en grade. Mais, obligé de composer sans relâche, Jean est de plus en plus divisé. D'un côté, il livre les rapports de police à Gaspard, son supérieur, de l'autre, il développe pour le groupe des sentiments de plus en plus profonds...

« On ressort de ce film, non pas avec l'envie d'aller foutre le feu à la banque du coin (encore que...), mais plutôt avec celle d'aimer passionnément quelqu'un. A la vie, à la mort ! »
Jacques Morice – Télérama

   

icone-pdf

Programme octobre 2015

  

 

Casino
Vence

La Coupole
La Gaude
 

YOUTH (LA GIOVINEZZA) - de Paolo Sorrentino - 2015 - Italie, France, Suisse, Royaume-Uni - 1h58 - VOSTF (anglais, espagnol, allemand)
Cannes 2015 - Sélection Officielle
Critiques : 1 2 3

dimanche 4 à 19h

et

mardi 6 à
18h30

lundi 12
17h30 et 21h

Fred et Mick, deux vieux amis approchant les quatre-vingts ans, profitent de leurs vacances dans un bel hôtel au pied des Alpes. Fred, compositeur et chef d'orchestre à la retraite, n'a aucune intention de revenir à la carrière musicale, tandis que Mick, réalisateur, travaille toujours, Les deux amis savent que le temps leur est compté et décident de faire face à leur avenir ensemble...

Une comédie humaine tendre, drôle et bouleversante.

 

 

 

MUCH LOVED - de Nabil Ayouch - 2015 - Maroc, France - 1h44 - VOSTF (arabe)
Cannes 2015 - Quinzaine des Réalisateurs
Angoulême 2015 - Valois d'Or
Critiques : 1 2 3 4

 

Film interdit aux moins de 12 ans

-o-o-

lundi 5
17h30 et 21h

Marrakech, aujourd'hui. Noha, Randa, Soukaina et Hlima vivent d'amours tarifées. Ce sont des prostituées, des objets de désir. Vivantes et complices, dignes et émancipées, elles surmontent au quotidien la violence d'une société qui les utilise tout en les condamnant...

Un film foisonnant de thèmes, d'une humanité parfaite car complexe, et traversé par l'énergie remarquable de ses interprètes.

 

 

 

AMNESIA - de Barbet Schroeder - 2015 - Suisse, France - 1h36- VOSTF (allemand, espagnol, anglais)
Cannes 2015 - Séance Spéciale
Critiques : 1 2 3 4

dimanche 11 à 19h

et

mardi 13 à
18h30

-o-o-

Ibiza, début des années 90. Jo, musicien de 20 ans, vient de Berlin et veut faire partie de la révolution électronique qui commence. L'idéal serait d'être DJ au club Amnesia. Martha vit seule, face à la mer, depuis 40 ans. Une nuit, Jo frappe à sa porte. La solitude de Martha l'intrigue. Ils deviennent amis alors que les mystères s'accumulent autour d'elle. Jo l'entraîne dans le monde de la musique techno et Martha remet en question ses certitudes...

B. Schroeder revient de façon sensible sur les lieux de "More" pour un film personnel dont les questions qu'il soulève résonneront encore longtemps dans notre esprit.

   

 

MEDITERRANEA - de Jonas Carpignano - 2015 - Italie, France, Etats-Unis, Allemagne, Qatar - 1h50 - VOSTF (italien, français, anglais, arabe...)
Cannes 2015 - Semaine de la Critique
Critiques : 1 2 3 4

 

PREMIER LONG METRAGE 

dimanche 18 à 19h

et

mardi 20 à
18h30

-o-o-

Ayiva quitte le Burkina Faso, traverse la Méditerranée et rejoint le Sud de l'Italie. Rapidement confronté à l'hostilité de la communauté locale, sa nouvelle vie s'avère difficile. Mais Ayiva reste déterminé : ici sa vie sera meilleure, quel qu'en soit le prix...

Un film percutant qui résonne fortement avec l'actualité.

 

 

 

L'ODEUR DE LA MANDARINE - de Gilles Legrand - 2015 - France - 1h50
Angoulême 2015 - Avant-premières
Critiques : 1  

-o-o-

lundi 19
21h

séance unique

Eté 1918. La guerre fait rage, mais pour Charles et Angèle, elle est déjà finie. Lui, officier de cavalerie y a laissé une jambe. Elle, son infirmière à domicile, a perdu au front son grand amour, le père de sa fille. Unis par le besoin de se reconstruire, ils nouent une complicité qui les ramène à la vie. Angèle accepte un mariage de raison. Il leur faudra entrer en guerre, contre eux-mêmes avant d'accepter l'évidence de la passion qui les lie malgré eux...

Ce récit subtil sur le deuil et le désir décrit comment la maîtrise des sentiments amène à une progressive renaissance.

   

Pas de programmation Culture & Cinéma (congés scolaires)
- à Vence : les dimanche 25 et mardi 27 octobre

- à La Gaude : le lundi 26 octobre

-o-o-

-o-o-

 

LES NUITS BLANCHES DU FACTEUR (БЕЛЫЕ НОЧИ ПОЧТАЛЬОНА АЛЕКСЕЯ ТРЯПИЦЫНА) - de Andreï Konchalovsky - 2015 - Russie - 1h41 - VOSTF (russe)
Mostra de Venise 2014 - Lion d'Argent
Critiques : 1 2 3 

dimanche 1er novembre à 19h

et

mardi 3 novembre à
18h30

-o-o-

Coupés du monde, les habitants des villages autour du lac Kenozero ont un mode de vie proche de celui de leurs ancêtres. Le facteur Aleksey Tryaptisyn et son bateau sont leur seul lien avec le monde extérieur et la civilisation. Mais quand il se fait voler son moteur et que la femme qu'il aime part pour la ville, le facteur décide de tenter une nouvelle aventure et de changer de vie...

Ce film sensible, porté par des comédiens non-professionnels, s'attarde avec mélancolie sur les ultimes représentants de la classe paysanne de l'ère soviétique.

   
 

L'HOMME IRRATIONNEL (IRRATIONAL MAN) - de Woody Allen - 2015 - Etats-Unis - 1h50 - VOSTF (anglais
Cannes 2015 - Sélection Officielle (Hors Compétition)
Critiques : 1 2 3 4

-o-o-   lundi 2 novembre 17h30 et
  21h
Professeur de philosophie, Abe, dévasté sur le plan affectif, a perdu toute joie de vivre. Peu après son arrivée dans l'université d'une petite ville, il entame deux liaisons. D'abord, avec Rita, collègue en manque de compagnie qui cherche à oublier son mariage désastreux, puis avec Jill, sa meilleure étudiante. Après avoir pris une décision cruciale, Abe est de nouveau à même de jouir pleinement de la vie. Mais ce choix déclenche une série d'événements qui les marqueront, à tout jamais...

Entre drame, film noir et comédie, il s'agit d'un film savoureux, porté par un remarquable trio d'acteurs.

   

icone-pdf

Programme septembre 2015

  

 

Casino
Vence

La Coupole
La Gaude
 

LES CHANSONS QUE MES FRERES M'ONT APPRISES (SONGS MY BROTHERS TAUGHT ME) - de Chloé Zhao - 2015 - Etats-Unis - 1h34 - VOSTF (anglais)
Cannes 2015 - Quinzaine des Réalisateurs
Sundance 2015 - Deauville 2015 - Sélection Officielle
Critiques : 1 2

 

FILM PRESENTE EN AVANT-PREMIERE

-o-o-

lundi 7
17h30 et 21h

Johnny vient de terminer ses études et s'apprête, avec sa petite amie, à quitter la réserve indienne de Pine Ridge pour chercher du travail à Los Angeles. La disparition soudaine de son père vient bousculer ses projets...

Un film touchant avec une thématique intéressante et de sublimes paysages.

 

 

 

MASAAN - de Neeraj Ghaywan - 2015 - Inde, France - 1h43 - VOSTF (hindi)
Cannes 2015 - Un Certain Regard - Prix Spécial du Jury et Prix Fipresci
Critiques : 1 2 3 4 5

dimanche 13 à 19h

et

mardi 15 à
18h30

-o-o-

Bénarès punit cruellement ceux qui jouent avec les traditions morales. Deepak, un jeune homme issu des quartiers pauvres, amoureux d'une jeune fille qui n'est pas de la même caste que lui. Devi, une étudiante à la dérive, Pathak, père de Devi, victime de la corruption policière, et Jhonta, un jeune garçon qui cherche une famille. Des personnages en quête d'un avenir meilleur, écartelés entre la modernité et la fidélité aux traditions, dont les parcours vont bientôt se croiser...

Impossible de résister aux couleurs flamboyantes de cette intrigue vibrante et d'une grande poésie, portée par un trio d'acteurs au diapason.

 

 

 

LA ISLA MINIMA - de Alberto Rodriguez - 2015 - Espagne - 1h44- VOSTF (espagnol)
Beaune 2015 - Prix Spécial Police - Prix de la Critique
GOYA 2015 : 10 récompenses dont celles du meilleur film et du meilleur acteur pour Javier Gutierrez
Réalisateurs - Prix SACD
Critiques : 1 2 3

 

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

-o-o- 

lundi 14
17h30 et 21h

Deux flics que tout oppose, dans l'Espagne postfranquiste des années 1980, sont envoyés dans une petite ville d'Andalousie pour enquêter sur l'assassinat sauvage de deux adolescentes. Au cœur des marécages de cette région encore ancrée dans le passé, où règne la loi du silence, ils vont devoir surmonter leurs différences pour démasquer le tueur...

De bout en bout, ce film fascine par la maitrise de sa mise en scène et la fulgurante beauté des espaces andalous.

   

 

BENDS - de Flora Lau - 2015 - Hong-Kong - 1h32 - VOSTF (cantonnais)
Cannes 2013 - Un certain Regard
Critiques : 1 2 3

 

PREMIER LONG METRAGE 

dimanche 20 à 19h

et

mardi 22 à
18h30

-o-o-

En Chine continentale, entre Hong-Kong et Shenzhen, Anna mène la vie d'une épouse hongkongaise fortunée. Mais, chaque jour, elle sauve surtout les apparences d'une richesse qui s'envole. Fai, son chauffeur, réside à Shenzhen. Ting, sa femme attend un second enfant. Afin d'éviter la lourde amende imposée par la "Loi de l'Enfant Unique", le couple lutte pour qu'il naisse à Hong Kong.
Un même monde, une ligne a priori infranchissable...

Un premier film à la mise en scène classique et délicate. Dans un univers déchiré par les inégalités sociales. La réalisatrice sculpte un véritable bijou de tension, d'élégance et de sensibilité.

 

 

 

DHEEPAN - de Jacques Audiard - 2015 - France - 1h54 - VOSTF (français, tamoul, anglais)
Cannes 2015 - Palme d'Or
Critiques : 1 2 3 4 5 

 

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

-o-o-

lundi 21
17h30 et 21h

Fuyant la guerre civile au Sri Lanka, un ancien soldat, une jeune femme et une petite fille se font passer pour une famille. Réfugiés en France dans une cité sensible, se connaissant à peine, ils tentent de se construire un foyer...

En suivant les pas de Dheepan, Jacques Audiard nous raconte une histoire intrigante, atypique qui prend doucement de l'ampleur et réussit une chronique sociale passionnante.

   
 

WHILE WE'RE YOUNG - de Noah Baumbach - 2015 - Etats-Unis - 1h37 - VOSTF (anglais)
Critiques : 1 2 

 

*** Le film YOUTH, initialement prévu, est retardé d'une semaine ***

dimanche 27 à 19h

et

mardi 29 à
18h30

-o-o-

Josh et Cornelia Srebnick, la quarantaine, sont mariés et heureux en ménage. Ils n'ont pas réussi à avoir d'enfants mais s'en accommodent. Alors que Josh s'acharne sur le montage de son nouveau documentaire, il devient évident que l'inspiration n'est pas au rendez-vous. Il lui manque quelque chose... La rencontre de Jamie et Darby, un jeune couple aussi libre que spontané, apporte à Josh une bouffée d'oxygène et ouvre une porte vers le passé et la jeunesse qu'il aurait aimé avoir. Rapidement, Josh et Cornelia délaissent les amis de leur âge pour fréquenter ces jeunes cools, branchés et désinhibés... Josh avoue à Jamie qu'avant de le connaître, il n'éprouvait plus que nostalgie et désintérêt. Cette relation entre deux couples ayant vingt ans d'écart peut-elle apporter un autre souffle ?

Noah Baumbach s'amuse à mélanger les générations dans une comédie new-yorkaise douce-amère sur la crise de la quarantaine. 

   
 

LE TOUT NOUVEAU TESTAMENT - de Jaco van Dormael - 2015 - France, Belgique, Luxembourg - 1h50
Cannes 2015 - Quinzaine des Réalisateurs
Angoulême 2015 - Film de clôture
Critiques : 1 2 3 

-o-o-   lundi 28 17h30 et
  21h
Dieu existe. Il habite à Bruxelles. Il est odieux avec sa femme et sa fille. On a beaucoup parlé de son fils, mais très peu de sa fille. Sa fille c'est moi. Je m'appelle Ea et j'ai dix ans. Pour me venger j'ai balancé par SMS les dates de décès de tout le monde...

Derrière une cascade d'humour et d'aventures rocambolesques, c'est cette question fondamentale et existentielle que pose le film : que faisons-nous de notre vie ?

   

icone-pdf

Programme juin 2015

  

 

Casino
Vence

La Coupole
La Gaude
 

LE LABYRINTHE DU SILENCE (IM LABYRINTH DES SCHWEIGENS) - de Giulio Ricciarelli - 2015 - Allemagne - 2h03 - VOSTF (allemand)
Critiques : 1 2

-o-o-

lundi 1er
17h30 et 21h

Allemagne 1958 : un jeune procureur découvre des pièces essentielles permettant l'ouverture d'un procès contre d'anciens SS ayant servi à Auschwitz.
Mais il doit faire face à de nombreuses hostilités dans cette Allemagne d'après-guerre. Déterminé, il fera tout pour que les allemands ne fuient pas leur passé...

La Shoah pose toujours problème dans son évocation au cinéma. Giulio Ricciarelli s'en sort par le haut en ne filmant aucune reconstitution des camps et des exactions commises. Le cinéaste réussit un vrai tour de force en présentant ce récit méconnu comme un thriller palpitant, la mise en scène volontairement en retrait pour donner toute la place aux faits, écrasants, et à l'interprétation remarquable des différents protagonistes.
Captivant, bouleversant.

 

 

 

L'ASTRAGALE - de Brigitte Sy - 2015 - France - 1h37
Critiques : 1 2 3

mardi 2
18h et 21h

-o-o-

Une nuit d'avril 1957. Albertine, 19 ans, saute du mur de la prison où elle purge une peine pour hold-up. Dans sa chute, elle se brise l'os du pied : l'astragale. Elle est secourue par Julien, repris de justice, qui l'emmène et la cache chez une amie à Paris. Pendant qu'il mène sa vie de malfrat en province, elle réapprend à marcher dans la capitale. Julien est arrêté et emprisonné. Seule et recherchée par la police, elle se prostitue pour survivre et, de planque en planque, de rencontre en rencontre, lutte au prix de toutes les audaces pour sa fragile liberté et pour supporter la douloureuse absence de Julien...

Dans un noir et blanc élégant, sublimant la reconstitution d'époque, le film révèle une étonnante modernité, enchante par sa liberté de ton et de narration. Quant au couple Leïla Bekhti - Reda Kateb, tous deux excellents, il est aussi évident qu'électrique.

 

 

  TROIS SOUVENIRS DE MA JEUNESSE - de Arnaud Deplechien - 2015 - France - 2h00
Cannes 2015 - Quinzaine des Réalisateurs - Prix SACD
Critiques : 1 2 3
-o-o- 

lundi 8
17h30 et 21h

Paul Dédalus va quitter le Tadjikistan. Il se souvient... De son enfance à Roubaix... Des crises de folie de sa mère... Il se souvient... De ses seize ans... De ce voyage en URSS où une mission clandestine l'avait conduit à offrir sa propre identité à un jeune homme russe... Il se souvient de ses dix-neuf ans, de sa sœur Delphine, de son cousin Bob, des soirées d'alors avec Pénélope, Mehdi et Kovalki, l'ami qui devait le trahir... Et surtout, Paul se souvient d'Esther. Elle fut le cœur de sa vie. Doucement, « un cœur fanatique »...

Le cinéaste n'est jamais aussi juste que dans son traitement de l'adolescence. Plutôt que de la décrire, façon documentariste, il la réinvente, offre à ses héros un romanesque que l'on aurait adoré vivre, et Le charme de Mathieu Amalric agit toujours, sa complicité avec Arnaud Desplechin est à son zénith.

   

 

L'EPREUVE (TUSEN GANGER GOD NATT) - de Erik Poppe - 2015 - Irlande, Norvège, Suède - 1h57 - VOSTF (anglais, norvégien)
Montreal 2013 - Grand Prix du Jury
Critiques : 1 2 3

mardi 9
18h et 21h

-o-o-

Rebecca est une photographe de guerre de renommée internationale. Alors qu'elle est en reportage en Afghanistan pour suivre un groupe de femmes qui préparent un attentat suicide, elle est gravement blessée par l'explosion d'une bombe. De retour chez elle en Irlande, pour se remettre de ce traumatisme, elle doit affronter une autre épreuve. Marcus, son mari et Stéphanie, sa fille ainée de 13 ans, ne supportent plus l'angoisse provoquée par les risques que son métier impose. Rebecca, qui est déchirée entre les souffrances qu'elle fait subir à ses proches et sa passion de photoreporter, doit faire face à un ultimatum : choisir entre son travail et sa famille. Mais peut-on vraiment échapper à sa vocation, aussi dangereuse soit-elle ? Renoncera t-elle à couvrir ces zones de combats, et à sa volonté de dénoncer la tragédie humaine de son époque ?

Erik Poppe imprègne son film d'une grande résonance émotionnelle intensifiée par des éléments autobiographiques et brillamment interprété par Juliette Binoche.

 

 

Pas de programmation Culture & Cinéma
- à La Gaude : les lundi 15 et 22 juin (fermeture annuelle)

- à Vence : le mardi 16 juin (fermeture annuelle)

   
 

MUSTANG - de Deniz Gamze Ergüven - 2015 - Allemagne, Turquie, France - 1h34 - VOSTF (turc)
Cannes 2015 - Quinzaine des Réalisateurs - Prix Europa Cinema
Critiques : 1 2 3

 

Film présenté en sortie nationale

 

Changement de programme :
le film de Wim Wenders, EVERY THING WILL BE FINE, initialement prévu, est décalé au 30 juin

mardi 23
18h et 21h

-o-o-

C'est le début de l'été.
Dans un village reculé de Turquie, Lale et ses quatre sœurs rentrent de l'école en jouant avec des garçons et déclenchent un scandale aux conséquences inattendues.
La maison familiale se transforme progressivement en prison, les cours de pratiques ménagères remplacent l'école et les mariages commencent à s'arranger.
Les cinq sœurs, animées par un même désir de liberté, détournent les limites qui leur sont imposées...

Puissant et profondément attachant, "Mustang" marque les esprits par son discours et sa sensibilité. Retenez bien le nom de sa réalisatrice : Deniz Gamze Ergüven. Elle compte d’ores et déjà parmi les cinéastes à qui une belle carrière est promise.

   

 

 

 

C'est La Fête du Cinéma - du 28 juin au 1er juillet

Toutes les séances à 4 euros

   
 

L'OMBRE DES FEMMES - de Philippe Garrel - 2015 - France, Suisse - 1h13
Cannes 2015 - Quinzaine des Réalisateurs
Critiques : 1 2 3 

 

Fête du Cinéma

-o-o-   lundi 29
  21h15

Pierre et Manon sont pauvres. Ils font des documentaires avec rien et ils vivent en faisant des petits boulots.
Pierre rencontre une jeune stagiaire, Elisabeth, et elle devient sa maîtresse. Mais Pierre ne veut pas quitter Manon pour Elisabeth, il veut garder les deux.

Un jour Elisabeth découvre que Manon a un amant. Et elle le dit à Pierre...

"L'Ombre des femmes" a la pureté d'un diamant. Diamant noir et diamant blanc, comme les images somptueuses taillées dans la lumière et dans l'ombre par le directeur de la photo, Renato Berta. Un diamant qui éclaire les relations entre les êtres telles que tous les humains les vivent.

   

EVERY THING WILL BE FINE - de Wim Wenders - 2015 - Allemagne, Canada, Norvège, France, Suède - 1h55 - VOSTF (anglais)
Berlin 2015 - Sélection Officielle
Critiques : 1 2 3

 

Fête du Cinéma

dimanche 28
19h

et

mardi 30
18h

-o-o- 

Après une dispute avec sa compagne, Tomas, un jeune écrivain en mal d'inspiration, conduit sa voiture sans but sur une route enneigée. En raison de l'épaisse couche de neige et du manque de visibilité, Tomas percute mortellement un jeune garçon qui traversait la route. Après plusieurs années, et alors que ses relations volent en éclats et que tout semble perdu, Tomas trouve un chemin inattendu vers la rédemption : sa tragédie se transforme en succès littéraire. Mais au moment où il pensait avoir passé ce terrible événement, Tomas apprend à ses dépens que certaines personnes n'en ont pas fini avec lui...

On est frappé par la simplicité, la pureté du récit de Wim Wenders, pour marquer la fuite des années, et impressionné de sa maîtrise de la 3D. Le film prouve que, quarante ans après ses débuts, Wim Wenders reste un merveilleux conteur et un styliste raffiné.

   

icone-pdf

Programme mai 2015

  

 

Casino
Vence

La Coupole
La Gaude
Pas de programmation Culture & Cinéma
- à La Gaude : le lundi 4 mai (congés scolaires)

 

 

 

ANTON TCHEKHOV 1890 - de René Féret - 2015 - France - 1h36 
Critiques : 1 2 3

mardi 5
18h

séance unique

-o-o-

Été 1890. Pour se faire un peu d'argent et nourrir sa famille, Anton Tchekhov, médecin modeste, écrit des nouvelles pour des journaux qu'il signe Antocha Tchékhonté. Des personnages importants, écrivain et éditeur, viennent lui faire prendre conscience de son talent. Sa situation s'améliore et Anton Tchekhov obtient le prix Pouchkine et l'admiration de Tolstoï. Mais lorsque l'un de ses frères meurt de la tuberculose, Anton le vit comme un échec personnel et veut fuir sa notoriété et ses amours. Il se souvient de sa promesse et décide alors d'aller sur l'Ile de Sakhaline, à 10 000 kilomètres de Moscou, à la rencontre des bagnards.

Lorsque Tchekhov écrit à sa sœur que "les enfants apportent un élément de tendresse, de pureté, de modestie et de joie", il ne fait que définir les plus belles qualités de ce film poignant, renforcé par le jeu des acteurs.

 

 

 

JAUJA - de Lisandro Alonso - 2015 - Argentine, Danemark, France, Mexique - 1h23 - VOSTF (espagnol)
Cannes 2014 - Un Certain Regard 
Critiques : 1 2 3

-o-o-

lundi 11
17h30 et 21h

Un avant-poste reculé au fin fond de la Patagonie, en 1882, durant la prétendue « Conquête du désert », une campagne génocidaire contre la population indigène de la région. Les actes de sauvagerie se multiplient de tous côtés. Le Capitaine Gunnar Dinesen arrive du Danemark avec sa fille de quinze ans afin d'occuper un poste d'ingénieur dans l'armée argentine. Seule femme dans les environs, Ingeborg met les hommes en émoi. Elle tombe amoureuse d'un jeune soldat, et tous deux s'enfuient à la faveur de la nuit. À son réveil, le Capitaine Dinesen comprend la situation et décide de s'enfoncer dans le territoire ennemi pour retrouver le jeune couple. JAUJA est l'histoire de la quête désespérée d'un homme pour retrouver sa fille, une quête solitaire qui nous conduit dans un lieu hors du temps, où le passé n'est plus et l'avenir n'a aucun sens.

La limpidité du récit, n'a aucun défaut, l'image est littéralement splendide et le scénario brasse une matière romanesque d'une ampleur à laquelle le cinéaste argentin ne s'était encore jamais mesuré.

 

 

 

LA SAPIENZA - de Eugène Green - 2015 - France, Italie - 1h44 - VOSTF (italien) 
Locarno 2014 - Sélection Officielle
Critiques : 1 2 3

mardi 12
18h et 21h

-o-o-

À 50 ans, Alexandre a derrière lui une brillante carrière d'architecte. En proie à des doutes sur le sens de son travail et sur son mariage, il part en Italie accompagné de sa femme, avec le projet d'écrire un texte qu'il médite depuis longtemps sur l'architecte baroque Francesco Borromini. En arrivant à Stresa, sur les rives du Lac Majeur, ils font la rencontre de jeunes frère et soeur, qui donneront un tout autre tour à cette échappée italienne.

Un film sur la réconciliation, d'abord avec soi-même et ensuite avec le monde. Jamais peut-être on n'avait senti Eugène Green aussi ému par ses personnages et ses acteurs.

 

 

 

L'EPREUVE (TUSEN GANGER GOD NATT) - de Erik Poppe - 2015 - Irlande, Norvège, Suède - 1h57 - VOSTF (anglais, norvégien)
Montreal 2013 - Grand Prix du Jury
Critiques : 1 2 3

-o-o-

lundi 18
17h30 et 21h

Rebecca est une photographe de guerre de renommée internationale. Alors qu'elle est en reportage en Afghanistan pour suivre un groupe de femmes qui préparent un attentat suicide, elle est gravement blessée par l'explosion d'une bombe. De retour chez elle en Irlande, pour se remettre de ce traumatisme, elle doit affronter une autre épreuve. Marcus, son mari et Stéphanie, sa fille ainée de 13 ans, ne supportent plus l'angoisse provoquée par les risques que son métier impose. Rebecca, qui est déchirée entre les souffrances qu'elle fait subir à ses proches et sa passion de photoreporter, doit faire face à un ultimatum : choisir entre son travail et sa famille. Mais peut-on vraiment échapper à sa vocation, aussi dangereuse soit-elle ? Renoncera t-elle à couvrir ces zones de combats, et à sa volonté de dénoncer la tragédie humaine de son époque ?

Erik Poppe imprègne son film d'une grande résonance émotionnelle intensifiée par des éléments autobiographiques et brillamment interprété par Juliette Binoche.

 

 

 

THE CUT - de Fatih Akin - 2015 - Allemagne, France - 2h18 - VOSTF (anglais, arabe, turc, kurde, espagnol)
Critiques : 1 2

 

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

 

Semaine de l'Arménie

En partenariat avec la Médiathèque de Vence

 mardi 19

20h

séance unique

-o-o-

Anatolie, 1915. Dans le tumulte de la Première Guerre mondiale, alors que l’armée turque s’attaque aux Arméniens, le jeune forgeron Nazaret Manoogian est séparé de sa femme et ses deux filles. Des années plus tard, rescapé du génocide, Nazaret apprend que ses filles sont toujours en vie. Porté par l’espoir de les retrouver, il se lance dans une quête éperdue, ponctuée de rencontres avec des anges et des démons, du désert de la Mésopotamie aux prairies sauvages du Dakota...

Ultime volet de la trilogie de l'Amour (Head-on), la Mort (De l'autre côté) et le Diable. Fatih Akin peint une fresque historique, digne d'un David Lean, portée par Tahar Rahim.

   
Pas de programmation Culture & Cinéma
- à La Gaude : le lundi 25 mai (congés scolaires)
   
 

LA MAISON AU TOIT ROUGE (CHIISAI OUCHI) - de Yoji Yamada - 2014 - Japon - 2h16 - VOSTF (japonais)
Berlin 2014 - Ours d'Argent de la meilleure actrice pour Haru Kuroki
Critiques : 1 2 3 4

mardi 26
18h et 21h

-o-o-

Japon, 1936. Taki quitte sa campagne natale pour travailler comme bonne dans une petite maison bourgeoise en banlieue de Tokyo. C’est le paisible foyer de Tokiko, son mari Masaki et leur fils de 6 ans. Mais quand Ikatura, le nouveau collègue de Masaki, rentre dans leurs vies, Tokiko est irrésistiblement attirée par ce jeune homme délicat, et Taki devient le témoin de leur amour clandestin. Alors que la guerre éclate, elle devra prendre une terrible décision. Soixante ans plus tard, à la mort de Taki, son petit neveu Takeshi trouve dans ses affaires une enveloppe scellée qui contient une lettre. Il découvre alors la vérité sur ce secret si longtemps gardé.

Superbe sens du détail, complexité des sentiments et intelligence de la forme s'allient idéalement dans ce film tout en délicatesse et sensibilité.

   

 

EN QUETE DE SENS - de Nathanaël Coste et Marc de la Ménardière - 2015 - France - 1h27
Critiques : 1 2

 

En partenariat avec les associations

Colibris06

Vence Initiative Environnement

 

-o-o-

jeudi 28
19h30

En rapprochant les messages d'un biologiste cellulaire, d'un jardinier urbain, d'un chamane itinérant ou encore d'une cantatrice présidente d'ONG, Marc et Nathanaël nous invitent à partager leur remise en question, et interrogent nos visions du monde...

Ce pourrait être un film de nos vies. Non parce que nous ferions un retour à la terre, ne consommerions que du bio, entamerions le tour du monde avec un sac à dos, mais parce qu'il nous invite par son propos, à questionner nos vies, nos choix, nos doutes et nos certitudes.

Documentaire coproduit grâce à une campagne de financement participatif qui a mobilisé 963 internautes, et distribué de manière indépendante par l'association Kamea Meah.

   

icone-pdf

Programme avril 2015

  

 

Casino
Vence

La Coupole
La Gaude
Pas de programmation Culture & Cinéma
- à La Gaude : le lundi 6 avril (lundi de Pâques)

 

 

 

BIRDMAN - de Alejandro Gonzalez Inarritu - 2015 - Etats-Unis - 1h59 - VOSTF (anglais)
Oscars 2015 - Meilleur Film - Meilleur Réalisateur – Meilleur scénario original – Meilleure photographie
Golden Globes 2015 - Meilleur acteur - Meilleur scénario
Critiques : 1 2 3

mardi 7
18h et 21h

-o-o-

À l'époque où il incarnait un célèbre super-héros, Riggan Thomson était mondialement connu. Mais de cette célébrité il ne reste plus grand-chose, et il tente aujourd'hui de monter une pièce de théâtre à Broadway dans l'espoir de renouer avec sa gloire perdue. Durant les quelques jours qui précèdent la première, il va devoir tout affronter : sa famille et ses proches, son passé, ses rêves et son ego...
S'il s'en sort, le rideau a une chance de s'ouvrir...

Il y a dans « Birdman » une énergie carnassière, invraisemblable, qui emporte tout ici. Baroque et passionnante. Glaçante, brûlante, jamais tiède.

 

 

 

SELMA - de Ava DuVernay - 2015 - Royaume Uni, Etats Unis - 2h08 - VOSTF (anglais) 
Oscars et Golden Globes 2015 - Meilleure chanson pour "Glory"
Critiques : 1 2

-o-o-

lundi 13
17h30 et 21h

Selma retrace la lutte historique du Dr Martin Luther King pour garantir le droit de vote à tous les citoyens. Une dangereuse et terrifiante campagne qui s'est achevée par une longue marche, depuis la ville de Selma jusqu'à celle de Montgomery, en Alabama, et qui a conduit le président Jonhson à signer la loi sur le droit de vote en 1965.

Un biopic édifiant, aussi rythmé qu'un thriller. On aime son intensité émotionnelle, sa puissance humaine, et sa belle leçon d'histoire qui en font un classique instantané.

 

 

 

LADYGREY - de Alain Choquart - 2015 - France - 1h49 - VOSTF (français, anglais)
MIAMI 2015 - Sélection Officielle
Critiques : 1


AVANT-PREMIERE en présence du réalisateur ALAIN CHOQUART

mardi 14
20h30

séance unique

-o-o-

Dix ans après la fin de l'apartheid. Au sein d'une mission française installée au pied des somptueuses montagnes du Drakensberg, une communauté de sud-africains noirs et blancs tente de vivre dans l'oubli des violents affrontements dont chacun porte encore en secret les blessures. Le passé va ressurgir et briser le silence, mettant en péril le fragile équilibre de la réconciliation et les rêves un peu fous des plus innocents...

Dans cette adaptation de « La dernière neige » et « Une rivière verte et silencieuse » d'Hubert Mingarelli, l'Afrique du Sud est la star de ce beau mélodrame post-apartheid dont Alain Choquart nous montre la grandeur sans en idéaliser la beauté.

 

 

 

STILL ALICE - de Richard Glatzer, Wash Westmoreland - 2015 - Etats-Unis, France - 1h39 - VOSTF (anglais)
Oscars 2015 - BATFA - Golden Globes - Independant Spirit Awards - Screen Actors Guild Awards 2015 - Meilleure Actrice pour Julianne Moore
Critiques : 1 2

-o-o-

lundi 20
17h30 et 21h

Mariée, heureuse et mère de trois grands enfants, Alice Howland est un professeur de linguistique renommé. Mais lorsqu'elle commence à oublier ses mots et qu'on lui diagnostique les premiers signes de la maladie d'Alzheimer, les liens entre Alice et sa famille sont mis à rude épreuve. Effrayant, bouleversant, son combat pour rester elle-même est une magnifique source d'inspiration..

Cette transposition du roman « L'Envol du papillon », de Lisa Geneva, aborde avec justesse la maladie et ses conséquences sur les proches. Julianne Moore, justement récompensée de 5 prix d'interprétation, est bouleversante de vérité et donne un visage et une voix aux victimes de cette dramatique affection.

 

 

 

INHERENT VICE - de Paul Thomas Anderson - 2015 - Etats-Unis - 2h29 - VOSTF (anglais)
Critiques : 1 2 3

 
Attention : horaire modifié en raison de la durée du film

 mardi 21
15h et 20h

-o-o-

L'ex-petite amie du détective privé Doc Sportello surgit un beau jour, en lui racontant qu'elle est tombée amoureuse d'un promoteur immobilier milliardaire : elle craint que l'épouse de ce dernier et son amant ne conspirent tous les deux pour faire interner le milliardaire... Mais ce n'est pas si simple...
C'est la toute fin des psychédéliques années 60, et la paranoïa règne en maître. Doc sait bien que, tout comme "trip" ou "démentiel", "amour" est l'un de ces mots galvaudés à force d'être utilisés – sauf que celui-là n'attire que les ennuis.

Pour la troisième fois consécutive, Anderson filme un moment de l'histoire américaine où viennent s'emboutir les illusions humaines et se détricoter les croyances, une Amérique déliée de ses mythologies. Un film de genre derrière lequel se déploie un univers d'une densité exceptionnelle.

   
Pas de programmation Culture & Cinéma
- à La Gaude : le lundi 27 avril (congés scolaires)
   
 

GENTE DE BIEN - de Franco Lolli - 2014 - Colombie - 1h27 - VOSTF (espagnol)
Cannes 2014 - Semaine de la Critique
San Sebastian 2014 - Sélection Officielle
Londres 2014 - Sélection Officielle
Critiques : 1 2

Film soutenu par l'AFCAE

mardi 28
18h

séance unique

-o-o-

Eric, 10 ans, se retrouve à vivre du jour au lendemain avec Gabriel, son père qu'il connaît à peine. Voyant que l'homme a du mal à construire une relation avec son fils et à subvenir à leurs besoins, Maria Isabel, la femme pour laquelle Gabriel travaille comme menuisier, décide de prendre l'enfant sous son aile.

Il y a d'abord cette ressemblance frappante, Brayan Santamaria évoque un cousin du Jean-Pierre Léaud des « Quatre Cents Coups ». Mais la force du film repose surtout sur les rapports ambigus qui s'instaurent entre les personnages. Filmés à la façon d'un Buñuel light, feutré et cruel, « Gente de Bien » glisse sur le terrain de la lutte des classes.

   

icone-pdf

Programme mars 2015

  

 

Casino
Vence

La Coupole
La Gaude
Pas de programmation Culture & Cinéma
- à La Gaude : le lundi 2 mars (congés scolaires)

 

 

 

VALENTIN VALENTIN - de Pascal Thomas - 2015 - France - 1h46 
Critiques : 1 2

mardi 3
18h

Séance unique

-o-o-

Dans ce « fenêtres sur cour» qui se déroule dans un petit immeuble parisien, tout un monde hétéroclite gravite, s'aime, s'observe sans toujours se voir. C'est là que vit Valentin.
A quoi pense-t-il ? Que dissimule-t-il ? Que cherche-t-il ? Valentin invite tous ses voisins à sa pendaison de crémaillère, sans se douter qu'il déclenche ainsi une spirale de violences...

Pascal Thomas est passé maître dans l'art de se détourner des polars pour en faire des comédies grinçantes, cocasses et tendrement désespérées, qui ont un charme fou.

 

 

 

MON FILS (DANCING ARABS) - de Eran Riklis - 2015 - Israël - 1h44- VOSTF (arabe, hébreu) 
Locarno 2014 - Sélection Officielle
Critiques : 1 2

-o-o-

lundi 9
17h30 et 21h

Iyad a grandi dans une ville arabe en Israël. A 16 ans, il intègre un prestigieux internat juif à Jérusalem. Il est le premier et seul Arabe à y être admis. Il est progressivement accepté par ses camarades mais n'a qu'un véritable ami, Yonatan, un garçon atteint d'une maladie héréditaire. Iyad se rapproche de la famille de Yonatan, apportant du courage et de la force à sa mère Edna. Il devient vite le deuxième fils de la famille...

Ce film témoigne avec tact, entre humour et tragédie, des contradictions d'Israël. Les problèmes d'identité, ont rarement été abordés avec une telle intensité grâce à un quatuor de comédiens exceptionnels.

 

 

 

HOPE - de Boris Lojkine - 2014 - France - 1h31
Cannes 2014 - Semaine Internationale de la Critique - Prix SACD
Critiques : 1 2 3 4 5

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs


Séances présentées par AMNESTY INTERNATIONAL

mardi 10
18h et 21h

-o-o-

En route vers l'Europe, Hope rencontre Léonard. Elle a besoin d'un protecteur, il n'a pas le cœur de l'abandonner. Dans un monde hostile où chacun doit rester avec les siens, ils vont tenter d'avancer ensemble, et de s'aimer...

Boris Lojkine rend un respectueux hommage à ces nouveaux aventuriers, ces voyageurs dont la détermination n'a d'égale que l'espoir gravé dans le cœur de gagner la terre promise.

 

 

 

AMOUR FOU - de Jessica Hausner - 2014 - Autriche, Luxembourg, Allemagne - 1h36 - VOSTF (allemand)
Cannes 2014 - Un Certain Regard
Cabourg 2014 - Journées Romantiques
Critiques : 1 2 3 4 5

-o-o-

lundi 16
17h30 et 21h

Berlin, à l'époque romantique. Le jeune poète tragique Heinrich souhaite dépasser le côté inéluctable de la mort grâce à l'amour : il tente de convaincre sa cousine Marie, qui lui est proche, de contrer le destin en déterminant ensemble leur suicide, mais Marie, malgré son insistance, reste sceptique. Heinrich est déprimé par le manque de sensibilité de sa cousine, alors qu'Henriette, une jeune épouse qu'Heinrich avait également approchée, semble soudainement tentée par la proposition lorsqu'elle apprend qu'elle est atteinte d'une maladie incurable. Une "comédie romantique" librement inspirée du suicide du poète Heinrich von Kleist, 1811.

Frais, constamment étonnant, sans cynisme mais parfois malicieux, cet Amour fou est une très belle surprise.

 

 

 

VINCENT N'A PAS D'ECAILLES - de Thomas Salvador - 2015 - France - 1h18
Cannes 2014 - Sélection Officielle
Premier long métrage
Bordeaux 2014 - Grand Prix du Jury
Critiques : 1 2 3

 
Attention : horaire modifié en raison de l'Assemblée Générale qui a lieu à 20h

 mardi 17
18h et 21h15

-o-o-

Vincent a un pouvoir extraordinaire : sa force et ses réflexes décuplent au contact de l'eau. Pour vivre pleinement ce don, il s'installe dans une région riche en lacs et rivières, et suffisamment isolée pour préserver sa tranquillité. Lors d'une escapade aquatique, il est surpris par Lucie dont il tombe amoureux.

Remarqué par ses courts métrages, Thomas Salvador a choisi pour son premier long un genre quasi-absent du cinéma français: le film de super-héros. Avec son traitement très « français » et son mélange de genre inédit il fait de son premier long métrage une curiosité en même temps qu'une promesse.

   
  RETOUR A LA VIE - de Ilaria Borrelli et Guido Freddi - 2014 - Italie, Cambodge - 1h29 - VOSTF (italien, khmer)
Los Angeles 2013 - Meilleur Film
Critiques : 1
  lundi 23
17h30 et 21h

Mia, photographe parisienne à succès, décide de partir au Cambodge pour rejoindre son mari. Ce qu'elle va découvrir sur place va changer à jamais sa conception de la vie. Sa rencontre avec trois jeunes filles va l'amener à traverser le pays pour les aider à retrouver leur famille... Un voyage vers la rédemption, un chemin vers l'espoir et la liberté.

Un film courageux, qui s'attaque à un sujet délicat, inattaquable du point de vue de ses intentions et nécessaire dans sa dénonciation.

   
 

HARD DAY (MOO-DEOM-KKA-JI GAN-DA) - de Kim Seung-hun - 2014 - Corée du Sud - 1h51 - VOSTF (coréen)
Cannes 2014 - Quinzaine des Réalisateurs
Critiques : 1 2 3 4

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

mardi 24
18h et 21h

-o-o-

En route pour assister aux funérailles de sa mère, et tandis qu'il est visé par une enquête pour corruption, le commissaire KO Gun-su renverse accidentellement un homme. Pour se couvrir, il décide de cacher le corps dans le cercueil de sa mère.
Lorsque l'affaire est découverte, on nomme son partenaire pour mener l'enquête. Et quand l'unique témoin de l'accident l'appelle pour le faire chanter, Gun-su comprend qu'il n'est pas au bout de ses peines...

Le scénario, tout en rebondissements, de ce polar jouissif et pervers, satire sociale menée tambour battant, place son auteur dans la lignée d'un Bong Joon-ho (The Host, Memories of murder).

   

 

TOKYO FIANCEE - de Stefan Liberski - 2015 - Belgique, France, Canada - 1h40 - VOSTF (français, japonais, anglais)
Critiques : 1 2
-o-o- lundi 30
17h30 et 21h

La tête pleine de rêves, Amélie, 20 ans, revient dans le Japon de son enfance. Elle propose des cours particuliers de français et rencontre Rinri, son premier et unique élève, un jeune Japonais qui devient bientôt son amant. A travers les surprises, bonheurs et déboires de ce choc culturel drôle et poétique, nous découvrons une Amélie toute en spontanéité et tendresse, qui allie la grâce d'un ikebana à l'espièglerie d'un personnage de manga.

Adapté du roman d'Amélie Nothomb « Ni d'Eve ni d'Adam », Stefan Liberski filme ce moment de la vie où l'individu se cherche et tente de se choisir, l'histoire d'une métamorphose, un voyage initiatique plus noir qu'il n'y paraît.

   

 

PHOENIX - de Christian Petzold - 2015 - Allemagne - 1h38 - VOSTF (allemand, anglais)
Toronto 2014 - Sélection Officielle
Critiques : 1 2 3 4 5 6
mardi 31
18h et 21h
-o-o-

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Nelly, une survivante de l'Holocauste revient chez elle sous une nouvelle identité. Elle découvre que son mari l'a trahie...

Un thriller glaçant, hitchcockien, où, à travers les mensonges, passe une recherche d'identité pour renaître après l'holocauste.

   

icone-pdf

Programme février 2015

  

 

Casino
Vence

La Coupole
La Gaude
 

QUEEN AND COUNTRY - de John Boorman - 2014 - Royaume-Uni - 1h55 - VOSTF (anglais)
Cannes 2014 - Quinzaine des Réalisateurs
Critiques : 1 2 3 4 

 

-o-o-

lundi 2
17h30 et 21h

1952. Bill Rohan a 18 ans et l'avenir devant lui.
Pourquoi pas avec cette jolie fille qu'il aperçoit sur son vélo depuis la rivière où il nage chaque matin ?
Cette idylle naissante est bientôt contrariée lorsqu'il est appelé pour effectuer deux années de service militaire en tant qu'instructeur dans un camp d'entraînement pour jeunes soldats anglais en partance pour la Corée.
Bill se lie d'amitié à Percy, un farceur dépourvu de principes avec lequel il complote pour tenter de faire tomber de son piédestal leur bourreau : le psychorigide Sergent Major Bradley.
Tous deux parviennent néanmoins à oublier un peu l'enfermement et la discipline à l'occasion de rares sorties. Mais leur est-il encore possible d'y rencontrer l'âme sœur ?

Un film superbe et vigoureux dans ce lyrisme impertinent du cinéma britannique que l'on n'avait plus l'habitude de voir.

 

 

 

WHIPLASH - de Damien Chazelle - 2014 - Etats-Unis - 1h47 - VOSTF (anglais)
Cannes 2014 - Quinzaine des Réalisateurs
Festival du film américain de Deauville 2014 - Grand Prix et Prix du Public
Sundance 2014 - Grand Prix du Jury et Prix du Public
Critiques : 1 2 3 4

mardi 3
18h et 21h

-o-o-

Andrew, 19 ans, rêve de devenir l'un des meilleurs batteurs de jazz de sa génération. Mais la concurrence est rude au conservatoire de Manhattan où il s'entraîne avec acharnement. Il a pour objectif d'intégrer le fleuron des orchestres dirigé par Terence Fletcher, professeur féroce et intraitable. Lorsque celui-ci le repère enfin, Andrew se lance, sous sa direction, dans la quête de l'excellence...

Une véritable décharge émotionnelle, bâtie sur la persévérance et l'abnégation. Un pur moment de cinéma bien trop rare pour ne pas y foncer tête baissée.

 

 

 

LOIN DES HOMMES - de David Oelhoffen 2014 - France - 1h41- VOSTF (français, arabe) 
Venise 2014 - Sélection Officielle
Critiques : 1 2 3

-o-o-

lundi 9
17h30 et 21h

1954. Alors que la rébellion gronde dans la vallée, deux hommes, que tout oppose, sont contraints de fuir à travers les crêtes de l'Atlas algérien. Au cœur d'un hiver glacial, Daru, instituteur reclus, doit escorter Mohamed, un paysan accusé du meurtre de son cousin. Poursuivis par des villageois réclamant la loi du sang et par des colons revanchards, les deux hommes se révoltent. Ensemble, ils vont lutter pour retrouver leur liberté.

Fidèle à l'esprit d'Albert Camus dont il adapte la nouvelle « L'Hôte », le cinéaste filme, avec une rare délicatesse, des compositions en toute sobriété au cœur d'une nature desséchée et grandiose.

 

 

 

A MOST VIOLENT YEAR - de J.C. Chandor - 2014 - Etats-Unis - 2h05 - VOSTF (anglais)
GOLDEN GLOBES 2015 - Meilleure actrice dans un second rôle pur Jessica Chastain
Critiques : 1 2 3 4

mardi 10
18h et 21h

-o-o-

New York - 1981. L'année la plus violente qu'ait connu la ville. Le destin d'un immigré qui tente de se faire une place dans le business du pétrole. Son ambition se heurte à la corruption, la violence galopante et à la dépravation de l'époque qui menacent de détruire tout ce que lui et sa famille ont construit.

Depuis « Mean Streets » de Scorsese et « The Yards » de James Gray, on n'a rien vu de tel. C'est du Série noire king size, soufflant et génial.

 

 

 

FELIX ET MEIRA - de Maxime Giroux - 2014 - Canada - 1h45 - VOSTF (français, hébreu)
Toronto 2014 - Meilleur Film Canadien
Festival de Chicago, San Sebastian et Varsovie
Critiques : 1

-o-o-

lundi 16
17h30 et 21h

Tout oppose Félix et Meira. Lui mène une vie sans responsabilité ni attache. Son seul souci, dilapider l'héritage familial. Elle est une jeune femme juive hassidique, mariée et mère d'un enfant, s'ennuyant dans sa communauté. Rien ne les destinait à se rencontrer, encore moins à tomber amoureux.

Avec une immense délicatesse Maxime Giroux raconte une histoire courageuse qui jette des ponts entre deux mondes distincts. Un film lumineux.

 

 

 

LES NOUVEAUX SAUVAGES (RELATOS SALVAJES) - de Damian Szifron - 2014 - Argentine - 2h02 - VOSTF (espagnol)
Cannes 2014 - Sélection Officielle
Premier long métrage
Critiques : 1 2 3 4 5

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

 mardi 17
18h et 21h

-o-o-

L'inégalité, l'injustice et l'exigence auxquelles nous expose le monde où l'on vit provoquent du stress et des dépressions chez beaucoup de gens. Certains craquent. Les Nouveaux sauvages est un film sur eux...
Vulnérables face à une réalité qui soudain change et devient imprévisible, les héros des Nouveaux sauvages franchissent l'étroite frontière qui sépare la civilisation de la barbarie. Une trahison amour, le retour d'un passé refoulé, la violence enfermée dans un détail quotidien, sont autant de prétextes qui les entraînent dans un vertige où ils perdent les pédales et éprouve l'indéniable plaisir du pétage de plombs.

Ecrit et mis en scène par le réalisateur argentin Damian Szifron, ce film à sketches déploie une férocité et un humour noir réjouissants qui font du bien au moral en ces temps de morosité ambiante.

   
Pas de programmation Culture & Cinéma
- à La Gaude : le lundi 23 février (congés scolaires)
   
 

SOMEONE YOU LOVE (EN DU ELSKER) - de 
Pernille Fischer Christensen - 2014 - Danemark - 1h35 - VOSTF (anglais, danois, suédois)
Berlin 2014 - Sélection Officielle
Critiques : 1

mardi 24
18h et 21h

-o-o-

Après des années à Los Angeles, Thomas Jacob, célèbre chanteur au parcours chaotique, revient enregistrer son nouvel album au Danemark. Sa fille Julie, qu'il n'a pas vue depuis des années, en profite pour réapparaitre dans sa vie et lui présenter son petit-fils Noah. Thomas s'est détourné de sa famille et c'est bien malgré lui qu'il doit s'occuper du jeune garçon. Sa relation avec son petit-fils évolue et il est bientôt confronté à un choix qui pourrait bouleverser sa vie...

Un petit miracle de contrôle, d'audace et de maturité opère ici. Chaque geste, chaque mot, chaque transition musicale (du niveau d'un Leonard Cohen, carrément) impose sa nécessité, et lorsque l'émotion survient, elle nous saisit sans jamais perdre sa dignité.

   

icone-pdf

Programme janvier 2015

  

 

Casino
Vence

La Coupole
La Gaude
 

LE TEMPS DES AVEUX - de Régis Wargnier - 2014 - France, Belgique, Cambodge - 1h35 - VOSTF (français, khmer)
Critiques : 1 2 3 

 

-o-o-

lundi 5
17h30 et 21h

Cambodge, 1971.
Alors qu'il travaille à la restauration des temples d'Angkor, François Bizot, ethnologue français, est capturé par les Khmers rouges. Détenu dans un camp perdu dans la jungle, Bizot est accusé d'être un espion de la CIA. Sa seule chance de salut, convaincre Douch, le jeune chef du camp, de son innocence. Tandis que le français découvre la réalité de l'embrigadement des Khmers rouges, se construit entre le prisonnier et son geôlier un lien indéfinissable...

Le paradoxe de ce récit de survie est parfaitement amené par le cinéaste qui joue subtilement avec passé et présent.

 

 

 

COMING HOME (GUI LAI) - de Zhang Yimou - 2014 - Chine - 1h49 - VOSTF (mandarin)
Cannes 2014 - Sélection Officielle
Festival du film de Cabourg 2014 - Prix du Public
Critiques : 1 2 3

mardi 6
18h et 21h

-o-o-

Lu Yanshi, prisonnier politique, est libéré à la fin de la Révolution Culturelle. Lorsqu'il rentre chez lui, il découvre que sa femme souffre d'amnésie. Elle ne le reconnait pas et chaque jour, elle attend le retour de son mari, sans comprendre qu'il est à ses cotés...

Le sujet est forcément touchant pour ce film à la beauté plastique évidente. On y retrouve Gong Li, la muse du cinéaste depuis plusieurs décennies, complètement métamorphosée.

 

 

 

RETOUR A ITHAQUE - de Laurent Cantet  2014 - France - 1h35 - VOSTF (espagnol)
Venise 2014 - Sélection Officielle
Critiques : 1 2

-o-o-

lundi 12
17h30 et 21h

Une terrasse qui domine la Havane, le soleil se couche. Cinq amis sont réunis pour fêter le retour d'Amadeo après 16 ans d'exil. Du crépuscule à l'aube, ils évoquent leur jeunesse, la bande qu'ils formaient alors la foi dans l'avenir qui les animait ... mais aussi leur désillusion d'aujourd'hui...

Mêlant habilement les mises au point intimes aux explications historiques, le réalisateur donne corps et âme à ses protagonistes pour lesquels on ressent une empathie immédiate.

 

 

 

QUI VIVE - de Marianne Tardieu - 2014 - France - 1h23
Cannes 2014 - Sélection ACID
Premier long métrage
Critiques : 1 2 3 4

mardi 13
18h et 21h

-o-o-

Retourné vivre chez ses parents, Chérif, la trentaine, peine à décrocher le concours d'infirmier. En attendant, il travaille comme vigile. Il réussit malgré tout les écrits de son concours et rencontre une fille qui lui plaît, Jenny... Mais au centre commercial où il travaille, il perd pied face à une bande d'adolescents désoeuvrés qui le harcèlent. Pour se débarrasser d'eux, il accepte de rencarder un pote sur les livraisons du magasin. En l'espace d'une nuit, la vie de Chérif bascule...

Simplement, sans fioritures ni caricatures, Marianne Tardieu a su trouver, pour son premier long métrage, le ton juste pour évoquer la vie en grande banlieue. À la fois social et noir, son film déborde d'humanité.

 

 

 

NOS ENFANTS (I NOSTRI RAGAZZI) - de Ivano De Matteo - 2014 - Italie - 1h32 - VOSTF (italien)
Venise 2014 - Sélection Officielle
Villerupt 2014 - Prix de la Critique
Critiques : 1 2

-o-o-

lundi 19
17h30 et 21h

Paolo et Massimo sont deux frères que tout oppose. L'un, est un brillant avocat sans scrupule, l'autre, un pédiatre intègre et engagé. Une fois par mois, par tradition, ils se retrouvent dans un restaurant pour échanger des banalités. Jusqu'au soir où des caméras de surveillance filment les excès de violence de leurs enfants respectifs. Cet évènement brise les fondements moraux de chacune des familles... Jusqu'où sont capables d'aller des parents pour protéger leurs enfants ?

Un film subtil, porté par des comédiens troublants, qui veille à se tenir en équilibre sur la ligne de fracture entre le "Bien" et le "Mal".

 

 

 

TERRE BATTUE - de Stéphane Demoustier - 2014 - France - 1h35
Venise 2014 - Sélection Semaine de la Critique
San Sébastian 2014 - Sélection Officielle
Premier long métrage
Critiques : 1

 mardi 20
18h et 21h

-o-o-

Résolu à ne plus travailler pour d'autres, Jérôme cherche à monter sa société coûte que coûte, et ce malgré les réticences de Laura, sa femme. Ugo, leur fils de 11 ans, joue au tennis et veut devenir champion. Pour cela, il lui faut intégrer le centre national d'entraînement, à Roland Garros. Comme son père, il est prêt à tout pour arriver à ses fins. Ensemble, Ugo et Jérôme vont apprendre qu'on ne peut pas contourner toutes les règles pour réussir...

Cette chronique, se mue peu à peu en drame sur les relations père-fils pour conclure, dans un final inattendu, sur une passionnante réflexion.

   

 

LA RANCON DE LA GLOIRE - de Xavier Beauvois - 2014 - France - 1h54
Venise 2014 - Sélection Officielle
Critiques : 1 2 3

-o-o-

lundi 26
17h30 et 21h

Vevey, une petite ville au bord du lac Léman, 1977.
Tout juste sorti de prison, Eddy est accueilli par son ami Osman. Ils ont tous deux convenu d'un marché. Osman héberge Eddy, en échange de quoi celui-ci s'occupe de sa fille de sept ans, Samira, le temps que sa femme Noor subisse des examens à l'hôpital. Mais en cette veille de Noël, le manque d'argent se fait cruellement sentir. Aussi, lorsque la télévision annonce la mort du richissime comédien Charlie Chaplin, Eddy a une idée : subtiliser le cercueil de l'acteur et demander une rançon à la famille !

Pour sa première comédie, Xavier Beauvois (DES HOMMES ET DES DIEUX) réalise un conte de fées moderne, inscrit dans une époque révolue, mais dans laquelle tout résonne avec la nôtre.

   
 

CAPTIVES (THE CAPTIVE) - de Atom Egoyan - 2014 - Canada - 1h52 - VOSTF (anglais)
Cannes 2014 - Sélection Officielle
Critiques : 1 2 3 4 5

mardi 27
18h et 21h

-o-o-

Huit ans après la disparition de Cassandra, quelques indices troublants semblent indiquer qu'elle est toujours vivante. La police, ses parents et Cassandra elle-même, vont essayer d'élucider le mystère de sa disparition...

Un thriller, visuellement très élégant, où l'anxiété se faufile en vous et caresse votre épaule et lorsque vous vous retournez, c'est toujours derrière vous.

   

icone-pdf