Rencontres Cinématographiques

Choisir une année (ou "Toutes les Rencontres") dans la liste à gauche de l'écran

Invitésr15

Exposition

  • Exposition photo LEO MIRKINE - jusqu'au 28 novembre à la Chapelle des Pénitents Blancs


Samedi 14 - Dimanche 15Mercredi 18Jeudi 19Vendredi 20Samedi 21Dimanche 22 - 
Informations pratiques - TarifsRemerciementsSignatures  
Programme version PDF

Présentation - samedi 14 novembre 2009

18h30 - Vernissage de l'exposition - Chapelle des Pénitents Blancs

LEO MIRKINE : les années 1957 à 1963
Stars, Tournages et Nouvelle Vague

Photographies de l'Artiste présentées par sa petite fille, Stéphane Mirkine, clin d'oeil à la Nouvelle Vague, aux Sudios de la Victorine dans une ambiance des années 60.  mirkine-stars

D'abord photographe de plateau, notamment aux studios cultes de la Victorine à Nice, où ont été tournés Les Enfants du paradis de Marcel Carné comme la Nuit américaine de François Truffaut ...
Léo Mirkine est présent dès le premier festival de Cannes en 1946.
Il deviendra une figure incontournable de manifestation et immortalisera tous ses grands moments :
la rencontre de Grace Kelly et du prince Rainier, Jean Cocteau, président du jury,
la remise de la Légion d'honneur à Charlie Chaplin, les réceptions luxueuses...
Mais surtout, Léo Mirkine est l'auteur des premiers portraits de ceux qui deviendront des stars :
Brigitte avant qu'elle soit Bardot, Martine avant qu'elle devienne Carol, Gérard pas encore Philipe, Sophia pas encore Loren, Alain pas encore Delon...
Sa devise : « Se trouver avant les autres au bon endroit, et deviner que ce qui semble aujourd'hui sans importance mais qui sera demain de l'Histoire... »

L'exposition restera ouverte jusqu'au 28 novembre.
Permanences tous les jours de 9h à 12h et de 14h à 17h.

20h30 - Cinéma Casino
En prélude des 15èmes Rencontres de Vence
Ambiance musicale des année 60 avec la compagnie "SO WHAT"

Il y a cinquante ans, les jeunes Miles Davis, Coltrane, Shepp, Monk, réinventent le Jazz en même temps que les cinéastes de la Nouvelle Vague réinventent l'image. Avec en France Martial Solal, Alain Goraguer, ou le « niçois » Barney Willen. Barney Willen qui commence à se produire dans des clubs à Nice (et à La Gaude), travaille en 1957 avec Miles Davis sur la bande originale du film Ascenseur pour l'échafaud, puis avec Art Blakey pour la musique du film Les Liaisons dangereuses.
Les musiciens de la Compagnie So What ne sont pas des fils spirituels de ces musiciens mais ils ont appris avec eux à regarder, pas à plagier, à sortir du cadre.
Ils ont composé en forme de clin d'oeil, spécialement pour le public des Rencontres de cinéma de Vence, une suite en hommage à la Nouvelle Vague et à Alain Resnais, ce jeune homme amoureux de l'improvisation et du contre pied.

Suivi de la projection du film

LES HERBES FOLLES de Alain RESNAISles-herbes-folles
(France - 2009 - durée 1h44)
Cannes 2009 - Prix Exceptionnel pour l'ensemble de sa carrière et sa contribution à l'histoire du cinéma 
Avec Sabine Azéma, André Dussolier, Anne Consigny, Emmanuelle Devos,
Mathieu Amalric, Michel Vuillermoz...
Marguerite n'avait pas prévu qu'on lui volerait son sac à la sortie du magasin.
Encore moins que le voleur jetterait le contenu dans un parking.
Quant à Georges, s'il avait pu se douter, il ne se serait pas baissé pour le ramasser.

Cette journée est placée sous le signe du 50ème anniversaire de la NOUVELLE VAGUE (1959 - 2009) 

Le terme "Nouvelle Vague" apparaît sous la plume de Françoise Giroud dans l'Express du 3 octobre 1957, dans une enquête sociologique sur les phénomènes de génération. Il est repris par Pierre Billard en février 1958 dans la revue Cinéma 58. Cette expression est attribuée aux nouveaux films distribués en 1959 et principalement ceux présentés au festival de Cannes de cette année là.
Le coup d'envoi fut donné par « Le coup du berger » de Jacques Rivette en 1956, mais en fait le rejet du cinéma français officiel remonte à l'Occupation et à la découverte enthousiaste, au lendemain de la guerre, du cinéma américain.
La Cinémathèque puis la célèbre "revue à couverture jaune", Les Cahiers du Cinéma, servent d'école aux critiques qui vont bientôt s'emparer de la caméra.
François Truffaut, (Les 400 Coups - Jules et Jim - La Nuit Américaine...) Jean-Luc Godard, (A bout de souffle...), Claude Chabrol, (Le Beau Serge - Les Cousins...), Éric Rohmer (Le Signe du Lion...) ...

 

MA PREMIERE SEANCE DE CINEMA - séances spéciales pour les maternelles, pendant la durée des Rencontres

LABAN LE PETIT FANTOME
de Lasse Persson, Per Ahlin, Alicja Jaworski.laban-le-petit-fantome
(Suède - Animation - Durée 44 minutes)
Laban vit au château Froussard avec Papa fantôme, Maman fantôme et sa petite soeur Labolina. Bien sûr, comme dans tous les châteaux habite aussi une famille royale et surtout le petit Prince Sottise, son meilleur ami. Bref, tout ce qu'il y a de plus normal pour un château hanté sauf que... Laban, le petit fantôme, a peur du noir !!

fleche_haut

Dimanche 15 novembre

9h30 - Café-Rencontre : Les Stars et Les Studios de la Victorine
Présentation : Stéphane Mirkine et Jean-Luc Bélugou

10h30 - Cinéma Casino salle 2
LA NOUVELLE VAGUE - conférence/débat avec de nombreux extraits de films
Animation : Jean-Pierre Dubois

12h30 - Repas anniversaire avec les Animateurs de l'Association
Restaurant LE PEYRA, Place du Peyra, Vence

Repas 20 € - Réservation obligatoire avant le 7 novembre - Tél 06 22 23 29 64

 fleche_haut

Journée 1 - Mercredi 18 novembre

Soirée d'Ouverture des 15èmes Rencontres

20h30 - Projection du film de Terry GILLIAM

L'IMAGINARIUM DU DOCTEUR PARNASSUS
Cannes 2009 : Sélection Officielle Hors Compétitionl-imaginarium-du-docteur-parnassus
(France, Canada - 2009 - Fantastique - durée 2h02)
avec Heath Ledger, Johnny Depp, Jude Law, Colin Farrell...

Avec sa troupe de théâtre ambulant, " l'Imaginarium ", le Docteur Parnassus offre au public l'opportunité unique d'entrer dans leur univers d'imaginations et de merveilles en passant à travers un miroir magique. Mais le Dr Parnassus cache un terrible secret...
Mille ans plus tôt, ne résistant pas à son penchant pour le jeu, il parie avec le diable, Mr Nick, et gagne l'immortalité. Plus tard, rencontrant enfin l'amour, le Docteur Parnassus traite de nouveau avec le diable et échange son immortalité contre la jeunesse...

 

23h - Cinéfête - Chapelle des Pénitents Blancs

Réception offerte par la Ville de Vence

fleche_haut

Journée 2 - Jeudi 19 novembre

14h30 - Projection en avant-première du premier film co-réalisé par Hippolyte GIRARDOT et Nobuhiro SUWA

YUKI ET NINA
Cannes 2009 : Quinzaine des Réalisateurs yuki-et-nina
(France - 2009 - Comédie dramatique - durée 1h32)
avec Noë Sampy,Arielle Moutel, Hippolyte Girardot, Marilyne Canto...

Quand Yuki, une petite franco-japonaise de 9 ans, apprend que ses parents se séparent, elle comprend qu'elle devra suivre sa mère, au Japon.
Outre la séparation d'avec son père, cet exil l'obligera à quitter Nina, sa seule amie.
Ensemble, elles vont tenter d'empêcher cette séparation et son départ catastrophique.
Finalement, une fugue dans la forêt leur semble la seule issue...

 

17h30 - Projection en avant-première du film de Tony GATLIF

LIBERTE 
France - 2009 - Drame - durée 1h51) liberte
avec Marc Lavoine, Marie-Josée Croze, James Thiérrée, Rufus...

Théodore, vétérinaire et maire d'un village situé en zone occupée pendant la Seconde Guerre mondiale, a recueilli P'tit Claude, neuf ans, dont les parents ont disparu depuis le début de la guerre. Mademoiselle Lundi, l'institutrice fait la connaissance des Tsiganes qui se sont installés à quelques pas de là. Humaniste et républicaine convaincue, elle s'arrange, avec l'aide de Théodore, pour que les enfants Tsiganes soient scolarisés.

 

21h00 - Projection en avant-première du film de Marco BELLOCCHIO

VINCERE
Cannes 2009 : Compétition Officielle vincere
(Italie - 2009 - Historique/Drame - durée 2h02)
avec Antonio Albanese Giovanna, Mezzogiorno, Filippo Timi...

Dans la vie de Mussolini, il y a un lourd secret que l'histoire officielle ne raconte pas :
une femme, Ida Dalser, et un enfant, Benito Albino - conçu, reconnu puis désavoué.
Ida rencontre Mussolini de manière fugace à Trente et en est éblouie. Elle le retrouve à Milan où il est un ardent militant socialiste qui harangue les foules et dirige le quotidien l'Avanti.
Ida croit en lui, en ses idées. Pour l'aider à financer le Popolo d'Italia, point de départ du futur parti fasciste, elle vend tous ses biens...

 fleche_haut

Journée 3 - Vendredi 20 novembre

14h30 - Projection du film de Max OPHULS

LOLA MONTES 
réalisé en 1955 le Chef d'œuvre tourné au studio de la Victorine à Nice enfin restauré. lola-montes
(Allemagne, France, R.F.A. - 1955 - Drame - durée 1h50)
avec Martine Carol, Peter Ustinov...

Anoblie par le roi de Bavière, Lola Montès était l'une des courtisanes les plus en vue de son époque. Dans le cirque « Mammouth » qui vient de planter son chapiteau à La Nouvelle- Orléans vers 1880 sa déchéance ne lui permet d'être qu'une artiste de second plan.
Le spectacle, commenté et présenté par un grand écuyer, retrace la vie tumultueuse de cette ancienne courtisane qui fit tourner tant de têtes en Europe...

 

 

17h30 - Projection en avant-première du film de Mia HANSEN LOVE

LE PERE DE MES ENFANTS 
Cannes 2009 : Prix spécial du Jury UN CERTAIN REGARD le-pere-de-mes-enfants
(France - 2009 - Drame - durée 1h52)
avec Chiara Caselli, Louis-Do de Lencquesaing...

Grégoire Canvel a tout pour lui. Une femme qu'il aime, trois enfants délicieuses, un métier qui le passionne. Il est producteur de films. Révéler des cinéastes, accompagner les films qui correspondent à son idée du cinéma, libre et proche de la vie, voilà justement sa raison de vivre.
Sa vocation. Grégoire y trouve sa plénitude, il y consacre presque tout son temps et son énergie. Hyperactif, il ne s'arrête jamais, sauf les week-ends, qu'il passe à la campagne en famille : douces parenthèses, aussi précieuses que fragiles. Avec sa prestance et son charisme exceptionnel, Grégoire force l'admiration. Il semble invincible...

 

18h00 - Espace Culturel LECLERC - Place du Grand Jardin
Rencontre avec Jean-Pierre LAVOIGNAT - Dédicace de ses livres

Jean-Pierre LAVOIGNAT est né au Maroc, à Ksar-es-Souk, le 5 janvier 1952.  jean-pierre-lavoignat
Il suit un parcours classique de journaliste. Diplômé du Centre de Formation des Journaliste (CFJ), il fait ses premières armes à l'Agence France Presse (AFP).
Pendant l'été 74, il rencontre Marc ESPOSITO, avec qui il partagera sa carrière de critique. En 1976, Jean-Pierre LAVOIGNAT effectue ses premières piges dans un nouveau magazine de cinéma, Première.

En 1980, les éditions Hachette-Filipacchi rachètent le titre,et proposent la place de rédacteur en chef à Marc ESPOSITO .
Celui-ci engage alors Jean-Pierre LAVOIGNAT, comme adjoint (en janvier 1981).
Le succès de Première devient fulgurant avec 400 000 exemplaires par mois.
Tous les deux ont envie de créer une revue différente, plus adulte, plus libre vis-à-vis de l'actualité. C'est en février 1987 qu'ils vont réaliser leur rêve. Il aura pour nom Studio Magazine.
De 1985 à 1987, il collaborera une fois par semaine à l'émission Zenith, de Michel Denisot, sur Canal+.
En mai 93, Marc ESPOSITO quitte la direction de Studio Magazine pour écrire des scénarios et tourner des films (Le coeur des hommes...). Jean-Pierre LAVOIGNAT est ainsi contraint de reprendre les rênes du magazine. En devenant le rédacteur en Chef, il continuera à faire de Studio un magazine luxueux, élégant et glamour pour passionnés du 7ème art.
Il quittera le magazine en mars 2006, laissant son poste de commande à Michel REBICHON.
En 2008, il collabore quotidiennement avec Commeaucinema.com pour son site dédié au Festival de Cannes
Jean-Pierre LAVOIGNAT a été décoré 'Chevalier dans l'Ordre des Arts et des Lettres en mars 2007.

Les ouvrages de Jean-Pierre Lavoignat sont en vente à l'Espace Culturel Leclerc
Portraits choisis: Catherine Deneuve (Edition des femmes,1993) -
Histoire de désir: Pierre Lescure (Seuil,2001) - Studio, la légende du Cinéma (Albin Michel,2007) - Mesrine, 30 ans de cavale dans le Cinéma (Ed.Sonatine 2008)

 

21h30 - La soirée carte blanche de Jean-Pierre LAVOIGNAT

Il nous propose une rencontre avec James Gray réalisateur Américain d'origine Juive Russe né à New York en 1969. Il sort en 1994 - il a alors 25 ans - son premier long métrage : Little Odessa, un film noir sur un tueur retournant dans son quartier natal de Brighton Beach où il est confronté à son jeune frère. Avec ce film, Gray remporte le lion d'argent à la Mostra de Venise. En 2000, il sort son second long métrage : The Yards qui décrit, à la limite du film noir, les relations quasi-maffieuses dans les entreprises du métro new-yorkais. Mais le film est un échec commercial. Ses relations avec ses producteurs s'étant détériorées, il doit attendre 7 ans avant de pouvoir réaliser son troisième long métrage La nuit nous appartient, sorte de transposition dans le milieu de la police des tensions décrites dans son précédent film. Le succès du film lui permet de concrétiser un autre projet en 2008, d'un genre complètement différent : Two Lovers, qui revisite les codes de la comédie romantique, conte l'histoire d'un jeune homme sous l'influence de deux relations amoureuses simultanées et radicalement opposées. Ces deux derniers films ont été présentés aux Rencontres Cinématographiques de Vence en 2007 et 2008.

Grand habitué du festival de Cannes, puisqu'il y a présenté ses trois derniers films en compétition, James Gray a fait partie du Jury Officiel 2009 présidé par Isabelle Huppert.

THE YARDS de James GRAY
(Etats-Unis - 2000 - Drame/Thriller - durée 1h55) the-yards
Avec Mark Wahlberg, Joaquin Phoenix, Charlize Theron ...

A sa sortie de prison, Leo Handler revient chez lui avec un seul but : rester dans le droit chemin.
Il trouve du travail chez son oncle Franck, patron de l'Electric Rail Corporation, qui règne sur le metro dans le Queens. Son ami de toujours, Willie, l'initie aux méthodes de la société.
Leo découvre la face cachée des florissantes opérations de son oncle. Témoin de chantage, corruption, sabotage et même meurtre, il est au centre d'une situation explosive : il détient un secret qui fait de lui la cible de la plus impitoyable famille de la ville... La sienne.

 fleche_haut

Journée 4 - Samedi 21 novembre

Peut-on tout dire dans un film documentaire ? Le Photojournalisme en danger ?

9h30 - Avec Jean-Pierre LAVOIGNAT, fondateur avec Marc Esposito de Studio Magazine

LA VIDA LOCA
(Mexique, France, Espagne - 2009 - Documentaire - durée 1h30) la-vida-loca
On les appelle les Maras. Construits sur le modèle des gangs de Los Angeles, ces groupes de jeunes sèment la terreur dans toute l'Amérique Centrale. Plongée dans les banlieues de San Salvador dans le quotidien des membres d'une armée invisible.
Nouveau fléau mondial qui détruit par la violence aveugle les principes démocratiques et condamne à mort une jeunesse privée de tout espoir d'avenir.
Christian Poveda a été assassiné en juillet 2009 au Salvador.
Séance en partenariat avec Amnesty International.

 

14h30 - Avec Jean-Yves LABAT DE ROSSI - Rock-star et initiateur du projet "D'une Seule Voix"

D'UNE SEULE VOIX
de Xavier Lauzanne et François-Hugues de Vaumas d-une-seule-voix
(France - 2009 - Documentaire - durée 1h28)

Un Français Jean-Yves Labat de Rossi invite des musiciens d'Israël et des territoires palestiniens à participer à une grande tournée en France. Sur scène, c'est un triomphe ; le public est enthousiaste.
Mais dans les coulisses, l'harmonie reste à trouver...

Séance en partenariat avec les lecteurs du Journal : LA VIE

 

18h15 - Séance COUP DE CŒUR de l'Association, en présence de Firat AYVERDI, acteur du film  

WELCOME 
de Philippe Lioret

Berlin 2009 : Prix LUX du meilleur film Européen welcome
(France - 2009 - Drame social - durée 1h55)
avec Vincent Lindon, Firat et Derya Ayverdi, Audrey Dana...

A Calais, un maitre-nageur, jusqu'alors égoïste, au moins indifférent, aide un émigré kurde qui a décidé de gagner l'Angleterre à la nage...

Magnifique film, à la fois romantique et politique, mis en scène avec intensité et générosité, superbement interprété, bouleversant.

 

21h30 - En présence du réalisateur Thomas PERRIER, présentation du court métrage qui a reçu le Prix du Public de Vence en 2008

ARRET DEMANDE
(France - 2007 - durée 10mn)
  

Suivi, en présence du réalisateur Nathan MILLER, de la projection de son dernier film

JE SUIS HEUREUX QUE MA MERE SOIT VIVANTE
de Claude et Nathan MILLER (France - 2009 - durée 1h30) je-suis-heureux-que-ma-mere-soit-vivante
avec Vincent Rottiers, Sophie Cattani, Christine Citti ...

Des années après avoir été abandonné par sa mère, un jeune homme Thomas retrouve sa trace et se fait progressivement accepter dans la vie de celle-ci.
Claude & Nathan Miller s'abstiennent de porter tout jugement moral sur leurs personnages, et se placent au contraire en témoins intimes de la détresse et des obsessions de Thomas.

 fleche_haut

Journée 5 - Dimanche 22 novembre

10h00 - L'HEURE DU COURT METRAGE (tarif unique 4€)

Les spectateurs décerneront le Prix du Public des 15èmes Rencontres

LE BAISER de Yann Coridian
Prix du Jury Jeune du Festival Silhouette 2008 - Paris

MEME LES PIGEONS VONT AU PARADIS
de Samuel Tourneux Grand Prix du Festival Court Métrage 2007 - Rennes

LES WILLIAMS de Alban Mench
Grand prix du jury, Prix d'interprétation masculine (Denis Lavant)
Festival du cinéma européen 2008 - Lille

CAREFUL WITH THAT AXE de Jason Stutter
Pique d'or du meilleur court-métrage 2008 - Valladolid - Espagne

FINDING des Frères Salto Sélectionné dans de nombreux festivals dont:
Festival du film policier 2009 - Beaune
23rd Newport Film Festival 2009 - USA

MESELD EL de Andras Salamon
Licorne d'or pour le meilleur court métrage - Amiens 2008

6,5 MINUTES A TEL AVIV de Mirey Brantz
Prix Best of Fest- Palm Spring 2008 - Etats-Unis

 

 

11h30 - Rencontre apéritif à la Chapelle des Pénitents Blancs avec nos invités et annonce du 15ème Grand Prix du Public du Court Métrage 2009  

14h00 - Projection en avant-première du film de Laurent PERREAU

LE BEL AGE
(France - 2009 - Drame - durée 1h37) le-bel-age
avec Pauline Etienne, Michel Piccoli...

À 17 ans, Claire se débat entre son engagement dans la natation et ses premiers émois amoureux. Tout est synonyme de conflit pour cette jeune orpheline.
Maurice Reverdy, un vieil homme aussi mystérieux qu'extravagant, l'a recueillie dans sa grande demeure. Mais Claire évite soigneusement cette figure lointaine qui n'est autre que son grand-père.
Fiers, insoumis, solitaires, ils représentent deux générations qui se repoussent et s'attirent à la fois, deux trajectoires entrelacées qui vont se confronter,
l'une en quête d'avenir, l'autre tourmentée par son passé

 

 

 

16h00 - Projection en avant-première du film de François OZON

LE REFUGE 
Prix Spécial du Jury à San Sebastian 2009 le-refuge
Sélection au Festival de Toronto
(France - 2009 - Drame - durée 1h30)
avec Isabelle Carré, Melvil Poupaud, Louis-Ronan Choisy...

Mousse et Louis sont jeunes, beaux et riches, ils s'aiment. Mais la drogue a envahi toute leur vie. Un jour, c'est l'overdose et Louis meurt. Mousse survit, mais elle apprend qu'elle est enceinte. Perdue, elle s'enfuit dans une maison loin de Paris.
Quelques mois plus tard, le frère de Louis la rejoint dans son refuge.

 

 

18h00 - Projection en avant-première du premier film de Warwick THORNTON, Caméra d'Or à Cannes en 2009

SAMSON AND DELILAH 
(Australie - 2009 - Drame - durée 1h41) samson-and-delilah
Avec Rowan Mc Namava, Marissa Gibson...

Samson et Delilah vivent dans une communauté aborigène isolée dans le désert du centre de l'Australie. La vie là-bas est un éternel recommencement : les jours passent, rien ne change jamais et personne ne semble s'en soucier. Quand le malheur s'abat sur eux, ils décident de s'enfuir. Commence alors un véritable périple pour réussir à survivre. Les deux adolescents découvrent que la vie hors de la communauté peut être cruelle. Affamés, rejetés, Samson et Delilah tombent pourtant amoureux l'un de l'autre. C'est tout ce qu'ils ont, leur seule réalité. Perdus, seuls et indésirables, ils découvrent que la vie n'est pas toujours juste mais que l'amour lui ne porte jamais de jugement.

 

 

SOIREE DE CLOTURE des 15èmes RENCONTRES CULTURE ET CINEMA

20h30 - Projection du film de Michael HANEKE, Palme d'Or à Cannes, 2009, Prix FIPRESCI, Mention Spéciale du Jury Œcuménique

LE RUBAN BLANC 
(Autriche, Allemagne, France, Italie - 2009 - Drame - durée 2h24) le-ruban-blanc
Avec Christian Friedel, Ernst Jacobi, Léonie Benesch...

Un village protestant de l'Allemagne du Nord à la veille de la Première Guerre mondiale (1913/1914). L'histoire d'enfants et d'adolescents d'une chorale dirigée par l'instituteur du village et celle de leurs familles : le baron, le régisseur du domaine, le pasteur, le médecin, la sage-femme, les paysans... D'étranges accidents surviennent et prennent peu à peu le caractère d'un rituel punitif. Qui se cache derrière tout cela ?

 

 fleche_haut

Signatures

Signatures

L'Espace Culturel LECLERC, place du Grand Jardin propose, durant les rencontres, les livres de nos invités : 

- Stars (Flammarion) de Stéphane Mirkine

- Portraits choisis: Catherine Deneuve (Edition des femmes,1993) de Jean-Pierre Lavoignat

- Histoire de désir: Pierre Lescure (Seuil,2001) de Jean-Pierre Lavoignat 

- Studio, la légende du Cinéma (Albin Michel,2007) de Jean-Pierre Lavoignat

- Mesrine, 30 ans de cavale dans le Cinéma (Ed.Sonatine 2008) de Jean-Pierre Lavoignat

Ces livres pourront être dédicacés par leur auteurs durant les rencontres.

fleche_haut

Informations pratiques - Tarifs

Informations pratiques - Tarifs

Renseignements :
Téléphone des rencontres : 06 22 23 29 64

Permanence : Exposition : Chapelle des Pénitents Blancs - Place F. Mistral Vence
Ouvert tous les jours du dimanche 15 novembre au samedi 28 novembre,
de 9h à 12h et de 14h à 17h

Relations presse : Marc Chaix (06 09 18 87 63)

Toutes les projections ont lieu au Cinéma Casino -30, avenue Henri Isnard - Vence

Tarifs des Rencontres :
- Adhésion Culture et Cinéma (saison 2009-2010) : 9 €
- Adhérents Culture et Cinéma: 5 €
- Carte de 5 places (non nominatives) vendue aux adhérents : 20 €
- Non adhérents: tarif normal (7,50 €)

Pré-vente des billets à l'Espace Culturel Leclerc :
du mercredi 28 octobre au mardi 10 novembre
- tarif par séance : 6 €
- forfait 2 films + restaurant du samedi 21 : 30 €
- courts-métrages : 4 €

RESTAURANTS 
pendant les Rencontres et sur présentation du Programme les restaurants :
- LA REGENCE CAFE -
10, place du Grand Jardin - 04 93 24 02 10
- LA TAVERNE SAINT VERAN - 2, Place Surian - 04 93 24 00 98
vos proposent des formules à 10, 12 et 15 euros 
fleche_haut